Les marchands de pomme

De passage à l’Apple Centre, dans le centre commercial de Cap 3000, à Saint-Laurent du  Var, je suis frappé par le nombre de vendeurs. Ils sont une quinzaine, presque plus nombreux que les clients. Deux questions me traversent l’esprit : combien sont-ils payés et est-ce rentable ?

J’ai le souvenir de rayons Apple s’ouvrant dans les grandes surfaces,  de vendeurs la plupart du temps incapables de renseigner les clients, puis de machines dépassées, mises à l’écart avant d’être bradées.

Il est vrai que l’on a affaire ici à du personnel dédié. Mais, à quelques kilomètres, existe à Nice, depuis une trentaine d’années, un professionel Apple tourné vers les particuliers et vers les entreprises. Si l’on ajoute les Fnacs de Nice, de Cannes et de Monaco, ainsi que l’Apple Store, cela fait beaucoup de marchands pour une seule pomme.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s