Gnome 3.2 : ça vaut la peine de s’accrocher

Il y a peu, j’ai beaucoup critiqué Gnome 3, préférant utiliser une version dérivée de Gnome 2, sur Linux Mint 12.

Ne voulant pas rester sur un échec, je suis revenu à la version 3.2. Petit à petit, j’ai compris la logique des différentes couches du bureau, un peu comme les calques dans Photoshop ou The Gimp.

Je vous conseille la lecture de la revue « Planète Linux » n° 68 de janvier-février 2012. On y explique notamment la procédure pour améliorer les fonctionnalités de Gnome et, par exemple, télécharger de nouveaux thèmes pour le bureau, via le terminal.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s