L’État promeut le logiciel libre

Suite à une question du député communiste Jean-Jacques Candelier, la ministre de l’économie numérique Fleur Pellerin a récemment fait l’éloge du logiciel libre, précisant notamment :

« Le modèle du logiciel libre repose sur le droit pour un auteur de divulguer son logiciel avec son code source et d’accorder à tous le droit de les utiliser, de les copier, de les adapter et de les redistribuer, en version originale ou modifiée. Ce modèle revêt un intérêt qui n’est plus à démontrer aujourd’hui.

« En premier lieu, les licences libres, clé de voûte de ce modèle, permettent une libre circulation du logiciel et le partage du savoir. Elles garantissent le droit d’utiliser, de modifier et de redistribuer le code source d’un logiciel. Chacun peut ainsi s’approprier la connaissance accumulée, l’enrichir de son propre savoir et en faire profiter la communauté. En outre, la gratuité très répandue des logiciels sous licences libres contribue à leur diffusion au plus grand nombre. Ainsi, avec le modèle du logiciel libre, nul ne peut être exclu de l’accès au savoir et de l’accès à la consommation. »

Article détaillé sur numerama.com
(info repérée sur un tweet de Tristan Nitot)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s