Sauvé par Linux mais rattrapé par l’âge

Je viens d’avoir des nouvelles du PC qu’un collègue de bureau m’avait demandé, voici quelques années, de regarder « à tout hasard, avant de le mettre à la poubelle ».

Présentons d’abord la « bête » : un portable 15 pouces en résolution 1024 x 768, Windows XP, 512 Mo de Ram et processeur Athlon 2400+ avec disque dur de 40 Go : typiquement la config des PC grands publics d’il y a 8-10 ans. Les symptômes étaient une machine excessivement lente et virussée de partout, inutilisable en l’état.

Le traitement, avec l’accord du collègue, a été de reformater le disque dur et d’installer Linux Mint 9 (à l’époque).  J’ai rendu le PC à son propriétaire, accompagné d’un mode d’emploi expliquant la procédure de login, les mises à jour et les équivalences entre logiciels Windows et Linux.

Linux : un sursis pour un vieux PC à bout de souffle.

Linux : un sursis pour un vieux PC à bout de souffle.

En déjeunant récemment avec mon désormais ancien collègue, j’ai eu le plaisir d’apprendre qu’il avait beaucoup apprécié Linux et l’avait trouvé très facile à utiliser. Curieusement, Gnome 2 lui rappelait les Mac que nous utilisions au bureau dans les années 90. Malheureusement, moins d’un an après l’opération, c’est, croit-il, la carte mère qui a rendu l’âme et là, même Linux ne pouvait plus rien pour son vieux PC.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s