Support HP WebOS : cette fois, c’est fini

Officiellement, la date de fin de support de WebOS  était le 15 janvier 2015. HP avait accepté de repousser cette limite au 15 mars. J’ai même eu la surprise de constater que les sauvegardes étaient toujours effectuées début avril. Mais, le 15 avril et après une dernière sauvegarde automatique, HP a arrêté définitivement son support à WebOS. Désormais, les possesseurs de téléphones Pre et de tablettes Touchpad ne peuvent plus sauvegarder leurs données en ligne ni accéder à leur compte pour réinstaller des logiciels.

backup_2015-04-05_182712
Dernière sauvegarde en ligne avant la fin définitive du support HP à WebOS.

Peut-on encore acheter un Pre ou une TouchPad aujourd’hui ? Pour la tablette, je dirais oui. Quatre ans après sa sortie, elle reste performante. Malgré la fin du support HP, on peut améliorer WebOS et installer de nouvelles applis grâce au monde « Homebrew » qui continue de fonctionner, comme j’ai pu le vérifier à l’instant. Une autre possibilité consiste à installer Androïd en parallèle ou en remplacement de WebOS. Je n’ai pas tenté l’expérience mais cela semble tout à fait bien marcher.

preware_2015-04-05_182213
Dernière sauvegarde en ligne avant la fin définitive du support HP à WebOS.

Je serais plus réservé concernant les smartphones Pre. A part dans un but de collection, l’acheteur devra accepter de les utiliser à moins de 50 % de leurs possibilités : téléphoner, envoyer des mails mais pas à partir de Yahoo ni Gmail ni Hotmail, faire des photos et des vidéos. Il ne pourra probalement plus synchronizer ses contacts ni son agenda.  Il pourra tout de même ajouter des applis via Homebrew mais ce sera plus limité que pour la TouchPad. Quant à installer Androïd, c’est peut-être possible mais ce serait se priver du système WebOS qui fait tout le charme de ces appareils.

Site WebOSFrance (apparemment en sommeil)

Nouvel atelier « L’ordinateur sans stress » à Carros

À compter du 13 janvier 2015, le Centre social « La Passerelle » à Carros (Alpes-Maritimes) ouvre un atelier dédié à l’utilisation de l’ordinateur au quotidien.

ordi-sans-stress_Carros

L’atelier, animé par un bénévole, est ouvert chaque mardi de 14 h à 16 h. Il a pour but d’aider les utilisateurs à mieux tirer profit de leur PC ou Mac : retrouver et classer leurs photos, organiser les favoris Internet, nettoyer les fichiers inutiles, protéger leur vie privée, découvrir des logiciels gratuits, etc.

Support de WebOS : un sursis jusqu’au 15 mars

Je viens de recevoir cette information par mail de HP (en anglais) :

Pour aider les utilisateurs de tablettes TouchPad et de smartphones Pre à « effectuer leur transition vers de nouveaux services » (« transitioning in new services »), la limite du support WebOS est repoussée au 15 mars 2015.

D’ici là, vous pourrez installer ou réinstaller toutes les apps de vos appareils. Vous pourrez également en installer de nouvelles, sous réserve qu’elles soient gratuites, puisque le store ne gère plus les achats depuis le 1er novembre 2014.

HP met en avant le faible nombre d’utilisateurs connectés pour justifier l’abandon du support de WebOS après « plus de 3 ans ».

 

 

Sauvegardez vos apps WebOS avant le 15 janvier

Si, comme moi, vous possédez un smartphone Pre ou une tablette TouchPad sous WebOS, vous savez sans doute que HP cesse tout support le 15 janvier 2015.

HP TouchPad avec LunaCE 4.9.10
Ma tablette HP TouchPad sous LunaCE 4.9.10, la dernière évolution de WebOS.

À partir de cette date, en cas de crash, nous ne pourrons plus récupérer les applications gratuites ou payantes téléchargées sur le store de HP. On ne peut que regretter qu’un si grand constructeur abandonne ceux qui ont acheté ses produits moins de 5 ans après leur commercialisation.

Tout n’est pourtant pas complètement perdu, grâce à WebOSFrance animé par Marc-Aurélien. Sur son site, vous découvrirez comment sauvegarder vos applications au format IPK.

WebOSFrance-ipk
La page du site WebOSFrance consacrée à la sauvegardes de vos applications.

La procédure est un peu longue (surtout si vous n’avez pas encore installé Preware) mais tout est remarquablement bien expliqué, notamment dans les vidéos de Marc-Aurélien. Je viens de sauvegarder les applications de ma TouchPad et vais faire de même avec mon Pre 3.

Profitez-en pour sauvegarder aussi vos fichiers sur votre ordinateur. Pour cela, il vous suffit de connecter votre Pre ou votre TouchPad au PC et de choisir l’option USB pour que leur contenu s’affiche de la même façon qu’un disque dur externe.

Bon courage aux fidèles de WebOS et, par la même occasion,  excellente année 2015 à tous.

Procédure de sauvegarde au format IPK sur WebOSFrance

 

Pour en savoir plus sur les fichiers Windows

fichier.net, un site pour en savoir plus sur les fichiers système Windows.
fichier.net, un site pour en savoir plus sur les fichiers système Windows.

Certains sites de téléchargement profitent de l’occasion pour ajouter aux applications Windows de votre choix des « choses » que vous n’avez pas demandées. Pour ce qui me concerne, c’était carrément un virus.

D’où l’utilité de sites comme fichier.net, qui me semblent donner une bonne information sur ce qu’on s’est laissé « refiler » et, plus largement, sur tout fichier système Windows.

le site fichier.net

Handy Linux 1.5 : plus zen tu meurs

Ce soir, après avoir cherché sur les forums une solution à la panne d’un MacBook Pro, je prends la clé USB sur laquelle j’avais gravé l’image Iso de la dernière version de Handy Linux et décide de l’essayer en live sur mon netbook MSI Wind de 2008.

L'installation de Handy Linux est encore plus facile avec la version 1.5.
L’installation de Handy Linux est encore plus facile avec la version 1.5.

J’avais apprécié les versions 1.3 et 1.4 mais la 1.5 est encore plus agréable. Du coup, je l’ai tout de suite installée à la place de Debian 7.3 que j’utilisais sur le Wind.

Juste une précaution au moment du démarrage sur clé USB, évitez l’option « Default » (ça tourne dans le vide) et choisissez « essayer sans risques » ou « Installer ». Je ne me souviens pas d’avoir installé Linux de manière aussi tranquille. Ici, le système se configure sans besoin d’intervenir. Quand c’est fini, on redémarre et ça y est.

J’apprécie le fait que les logins d’utilisateurs soient masqués. On rentre son pseudo puis son mot de passe. Ensuite, on retrouve le bureau de Handy Linux, les écrans popup d’aide et les facilités de navigation.

En mode "Aventurier", on retrouve le gestionnaire de paquets Synaptic.
En mode « Aventurier », on retrouve le bon vieux gestionnaire de paquets Synaptic.

J’ai très vite personnalisé mon espace en changeant de navigateur par défaut et en ajoutant les menus déroulants « Applications » et « Répertoires » (voir capture d’écran ci-dessus). Pour mémoire, Handy Linux a été (très bien) pensée pour les débutants sous Linux mais s’apprécie tout autant en mode « customizé ».

Après mes galères de hardware sur Mac (d’autant plus rageantes que je suis emballlé par OS X Mavericks),  utiliser une distribution aussi zen que Handy Linux, ça repose.

handylinux.org